Amalia_Adler_Waxman

Q. Qu’est-ce que l’impact social pour Teva ?
R. En tant que société dans le domaine de la santé, Teva a l’opportunité et la responsabilité d’avoir un impact sur la santé dans le monde entier et de contribuer à relever les défis sociaux et environnementaux importants. 

La stratégie de Teva en ce qui concerne l’impact social repose sur deux piliers : contribuer à des communautés saines et diriger une entreprise responsable. L’attention que nous portons aux communautés saines signifie un meilleur accès aux médicaments, le développement de traitements spécialisés, la prise en charge des patients tout au long de leur parcours de santé et la prise en compte des problèmes de santé à l’échelle mondiale. Nos efforts pour diriger une entreprise responsable consistent à encourager une culture solide de conformité, d’éthique et de transparence, à soutenir nos employés, à protéger l’environnement, à promouvoir la sécurité des patients et à maintenir une chaîne d’approvisionnement responsable. 

Q. Comment cette situation a-t-elle évolué au fil des années ?
R. Notre engagement envers les patients et l’amélioration de la santé sont essentiels à Teva, depuis que nous avons fondé cette société il y a 118 ans. Notre approche actuelle de l’impact social date de 2016, lorsque nous avons établi nos domaines de focalisation. En 2017, nous avons examiné les besoins mondiaux en matière de santé et de développement. À partir de là, nous nous sommes alignés sur nos piliers, activités et efforts en matière d’impact social pour répondre à ces besoins et soutenir notre vision afin d’avoir un impact durable. 

Au cours de la même année, nous avons parlé aux responsables de la santé et aux patients et avons identifié un problème de santé mondial pressant qui n’est pas bien compris : les maladies chroniques multiples (MCM), lorsqu’une personne présente au moins deux maladies chroniques. Les MCM sont intrinsèquement liées à notre activité, car nous fabriquons de nombreux médicaments pour traiter des maladies chroniques ou des maladies non transmissibles (MNT). Nous avons décidé de concentrer nos efforts d’impact social sur les MCM, et grâce à des partenariats entre nos différents secteurs, nous aidons à mettre en avant l’impact des MCM et travaillons avec les leaders des soins de santé et des organisations de patients pour identifier des solutions. 

Q. Quelles informations nouvelles et intéressantes le rapport de cette année dévoile-t-il ? 
A. Il y a tellement de choses à partager. C’est difficile de choisir. 

La conformité et l’éthique sont le pilier de tout ce que nous faisons. L’année dernière, nous avons formé plus de 16 500 employés sur 10 sujets de comportement éthique avec un taux d’achèvement de 98 %.

Notre travail pour améliorer l’accès en 2018 était diversifié et étendu. Plus de 900 de nos médicaments génériques et 35 médicaments spécialisés ont été approuvés. Nous sommes fiers d’avoir fait don de plus de 380 millions de dollars de médicaments aux patients du monde entier et avons fourni 220 000 paquets d’antibiotiques et 1,5 million de paquets de vitamine B6 pour les patients atteints de tuberculose. Nous avons également développé notre Position sur l’accès aux médicaments, renforçant notre engagement à atteindre plus de patients avec nos médicaments de qualité. 

Nos progrès en matière de durabilité environnementale et de transparence ont été reconnus par des associations environnementales à but non lucratif de premier plan. Le Comité de la planification du développement (CDP), une plateforme de reporting environnemental, a octroyé un score A à Teva pour ses efforts contre le changement climatique et Teva continue à réduire son impact environnemental. Par exemple, nous avons réduit les émissions de gaz à effet de serre de 23 % depuis 2012.

Q. Quelle est la chose dont vous êtes la plus fière en 2018 ?
R. Le fait que nous avons rassemblé des leaders de réflexion des organisations de santé et de patients, des gouvernements et des secteurs de la santé et des TI et collaboré avec eux pour discuter des MCM. C’est un domaine dans lequel je pense que nous faisons progresser la discussion. En septembre, nous avons organisé l’événement NCD Care Continuum (Continuum des soins pour les maladies non transmissibles) lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, en partenariat avec Intel et l’Alliance internationale des organisations de patients, qui a réuni plus de 80 leaders de différents secteurs pour discuter de la manière dont nous pouvons améliorer la vie des personnes atteintes de MCM. 

Mais, nous ne nous arrêtons pas là. En mai de cette année, nous avons réuni des experts en santé publique lors de la 72e Assemblée mondiale de la santé à Genève, en Suisse, pour discuter des outils et des ressources pour les patients atteints de MCM. Nous espérons continuer à faire progresser la compréhension de ce sujet en 2019.

Q. De quoi vous réjouissez-vous pour l’avenir ?
R. J’ai hâte que Teva continue à servir les patients en développant de nouvelles options de traitement, en atteignant plus de patients avec nos médicaments, en soutenant les patients durant leurs parcours de santé et en contribuant à leur santé globale. Et au-delà de cela, je me réjouis du rôle que Teva peut jouer pour résoudre les problèmes de santé à l’échelle mondiale grâce à des partenariats uniques. 

Nous allons également annoncer de nouvelles cibles environnementales au cours des prochains mois. Je suis impatiente de vous les communiquer et de vous faire part des efforts que nous avons réalisés pour stimuler les progrès dans ce domaine, car nous savons qu’une planète saine est essentielle à la santé de nos patients et de nos communautés.

Pour plus d’informations sur les efforts de Teva pour son impact social, consultez notre Rapport sur l’impact social de 2018.